« Dis maman, ça fait quoi le cannabis ? Ça rend fou »

Les faits divers se suivent et les drames liés au cannabis se succèdent.

Il est urgent de dire la vérité sur le cannabis.

Dimanche dernier, à Forest, en Belgique, un jeune homme de 21 ans a tué son père de 76 ans de ses propres mains, sous les yeux de sa mère.

Le fils avait mangé un space-cake au cannabis qu’il avait ramené des Pays-Bas. Une violente dispute aurait éclaté lorsque la victime s’est rendu compte que son fils n’était pas dans son état normal parce qu’il avait consommé des stupéfiants. Le père est décédé sur place et gisait déjà au beau milieu de son salon dans un bain de sang avant l’arrivée des secours suite à de multiples lésions graves au niveau du visage.

Comment peut-on en arriver là ? Qu’est-ce qui peut à ce point éliminer le discernement d’un individu au point de lui enlever toute conscience ? On peut trouver la réponse dans l’étymologie du mot  « assassin » : Peut-être se souviendra-t-on un jour que le Vieux de la Montagne droguait ses sbires au Hashish pour leur faire accomplir leurs tâches sanguinaires. Un nom en est resté : hashishin ! La secte des Assassins. Oui, sous cannabis on peut couper des têtes, ou tuer son propre père !

Et de plus, il ne se souvient plus ni de l’altercation qui l’a opposé à son père ni des coups qu’il lui aurait portés.

Oui, la vérité c’est que le cannabis n’est pas une « drogue douce » que certains voudraient voir légalisée, c’est une drogue « lente », vicieuse, et dont il est vital de connaître les véritables effets AVANT de commencer !

Les bénévoles de l’association Non à la drogue, oui à la vie installeront leur stand de prévention sur le cours Julien ce samedi 24 août pour distribuer gratuitement les livrets de la série « la vérité sur la drogue ». Ils sont conçus dans ce sens et  expliquent ce qu’est une drogue, comment les drogues agissent dans l’organisme et donnent les effets à court et à long terme des diverses drogues les plus courantes, telles l’alcool, le cannabis, l’ecstasy, l’héroïne, la cocaïne, le crack, le LSD, les antidouleurs, les drogues psychotropes prescrites, la ritaline, les drogues par inhalation.

Pour obtenir davantage d’information sur les actions de l’association ou pour télécharger gratuitement les brochures « La vérité sur la drogue », visitez le site internet : www.nonaladrogue.org

Contact presse : Robert Galibert : 04 42 03 56 60 / 06 20 51 17 57 ,

info.drogue@gmail.com ou www.cestquoiladrogue.fr

 

5 réflexions au sujet de « « Dis maman, ça fait quoi le cannabis ? Ça rend fou » »

  1. C’est une drogue « douce » en ce sens qu’elle n’agit pas sur le cerveau de la même façon que les drogues « dures » comme l’héroïne ou la cocaïne –> On ne peut pas faire d’overdose (mourir d’une overdose) de Cannabis car cette drogue n’agit pas sur la partie du cerveau qui gère les fonction automatiques comme la respiration ou les battements du cœur (merci « c’est pas sorcier »)

Laisser un commentaire